Le Grand Musée du Parfum a Paris : Récit d’un voyage olfactif qui a du nez !

Paris avait déjà son musée de la mode, mais bien qu’elle soit capitale du parfum, la Ville Lumière ne disposait pas encore d’un lieu emblématique du parfum, pour explorer cet élixir à la fois universel et individuel.

Depuis le 22 décembre c’est chose faite, le Grand Musée du Parfum a ouvert ses portes au cœur du 8e au 73, rue du Faubourg Saint Honoré, en face de l’hôtel Bristol, dans un superbe hôtel particulier.

C’est dans un écrin de luxe, que s’est installé un musée comme nul autre : 1 400 m2 dédiés à l’exploration olfactive à travers un parcours pédagogique.

A la différence du musée du parfum de la maison Fragonard, ouvert depuis 1983 à Paris, il n’est pas lié à une marque en particulier et ses organisateurs revendiquant une « approche différente et complémentaire ».

Le Grand Musée du Parfum souhaite sensibiliser ses visiteurs à l‘odorat, un sens souvent négligé et développer ses connaissances dans le domaine du parfum. Le parfum reste très énigmatique de par son mystérieux processus de création et nourrit ainsi une grande curiosité de la part du public.

Il souhaite offrir offrir aussi à chacun l’opportunité de mieux décrypter cet univers et cet art singulier : l’intention artistique du parfumeur et le processus créatif qui en découle.

Bien plus qu’un simple retour sur l’histoire du parfum, le musée a choisi d’offrir une immersion dans les effluves les plus raffinées. Bergamote, parfum de rose ou de jasmin et où chacun est amené à découvrir, reconnaître et jouer avec les parfums, pour mieux les apprécier.

A la fois interactif et ludique, tel un laboratoire, le musée se déploie sur trois étages où vous respirerez le parfum dans tous ses états : l’histoire, la compréhension des odeurs et enfin la création de parfum.

Nous n’avons pas été pas été déçus par la visite ;

Un voyage au Pays des Odeurs et de l’invisible !

Niveau 1: De l’Antiquité jusqu’à l’avènement de la parfumerie contemporaine

La visite débute au sous-sol où l’histoire du parfum nous est contée, nous avons pu découvrir ainsi la diversité des usages et vertus du parfum à travers les époques.

Dédié au culte, le parfum a été inventé en Égypte et s’est d’abord présenté sous forme de fumigation, comme l’indique son étymologie latine – per fumum, à travers la fumée – indique une nature immatérielle et évanescente.

L’accent est porté sur les différents usages et vertus du parfum, ses propriétés rajeunissantes ou toxiques, de l’Antiquité à nos jours, du kyphi, parfum solide des pharaons, reconstitué grâce aux hiéroglyphes, aux toutes dernières créations disponibles.

C’est aussi une histoire de séduction qui nous a été contée, ou comment le parfum a joué un rôle dans l’histoire de Marc-Antoine et Cléopâtre.

Les dispositifs olfactifs  ponctuent ce parcours et nous avons pu sentir les odeurs du passé comme celles du Kyphi ou la célèbre Eau de la Reine de Hongrie (1370) aux vertus de jouvence.

Assurément, nous ne nous parfumons plus aujourd’hui comme hier !

Une salle voûtée nous a dévoilé des parfums aux vertus protectrices, curatrices ou rajeunissantes et des flacons nous ont illustré  le rapprochement qui s’est effectué dès 1930 entre la Couture et le parfum .

Le fameux « numéro 5 » est ainsi né  de la rencontre entre Gabrielle Chanel et Ernest Beaux. La créatrice était à la recherche de quelque chose qui sublime la couture, la robe, la toilette , comme un accessoire supplémentaire.

Niveau 2 : Une Immersion sensorielle garantie

 

Le visiteur est invité à cet étage dans l’univers de la chimie des odeurs et des mystères de l’olfaction; Le but du parcours est donner conscience le caractère essentiel de ce  5ième sens tant méconnu et pourtant porteur d’informations et d’émotions et de nous faire comprendre comment une odeur se crée.

Des poires étranges permettent d’inhaler les odeurs et un bouquet de roses ouvre la porte de la chimie du parfum.

Nous avons pu sentir  ainsi l’odeur naturelle de la rose, constituée d’au moins 400 molécules qui peuvent être remplacée par 3 éléments de synthèse en laboratoire. On hume l’odeur d’une des flasques, qui nous rappelle le clou de girofle et avec étonnement nous avons constaté que cette odeur est très présente dans celle de la rose.

Nous avons pu découvrir aussi ,le lien entre odorat et émotions, comment notre mémoire retient les odeurs. Des écrans nous guident pendant ce parcours  de la réception au cerveau jusqu’à celle des narines.

Niveau 3 : L’art du parfumeur

L’idée de ce musée est aussi de rendre hommage au parfumeur, car un « nez » est un artiste à part entière souvent éclipsé par ses créations. Aussi, le troisième niveau du musée  est consacré à l’art du parfumeur, à ses matières premières et à son art  .

Le visiteur découvrira ici la collection de matières premières du parfumeur et son extraordinaire mémoire olfactive : une bibliothèque d’odeurs qu’il ne cesse d’enrichir tout au long de sa vie.

Ici, vingt-cinq sphères à portée de main recèlent chacune une matière première de la parfumerie celles que l’on n’a jamais l’occasion de sentir à l’état pur. En soulevant une petite sphère, celle-ci diffuse une odeur, celle du vétiver par exemple.

Sur des écrans, pas loin, des maîtres de la parfumerie répondent aux idées reçues ou à des questions que se pose le public.

Le parfum se conçoit comme une symphonie olfactive, l’orgue à parfum  riche  de  250 essences nous a étonné et surpris à la fin de ce voyage étourdissant .

Cet orgue vient symboliser chacun des ingrédients qui composent le parfum,une véritable représentation métaphorique du travail des parfumeurs, par un jeu de sons et lumière .

En fin de visite nous pouvons vous assurer  que ce musée permet de presque tout savoir sur la mélodie si prisée des fragrances.

Le Grand Musée du Parfum a ainsi surtout une mission de sensibilisation aux richesses de cet art millénaire et de préservation de ce patrimoine immatériel.

« Ce musée unique au monde, nous ne pouvions envisager qu’il naisse à l’étranger, il devait être français. Nous sommes désormais l’Onu des parfums », conclut son président, Guillaume de Maussion.

 

Le grand nez de Cléopâtre, mythe ou réalité ?

Aujourd’hui notre cabinet de rhinoplastie Tunisie vous a consacré un article sur une fausse idée de l’histoire, le nez de Cléopâtre.

rhinoplastie tunisie

Cléopâtre n’était-elle qu’une starlette à grand nez ?

Mais qu’avait le nez de Cléopâtre pour qu’il reste dans l’histoire humaine. Aurait-elle eu besoin d’une rhinoplastie ou son nez était parfait ?

Cléopâtre fut la plus célèbre femme de l’antiquité gréco-romaine, elle a été la dernière reine et la plus connue de l’Egypte. Elle a été deux fois mariée à ses frères qui étaient beaucoup plus jeunes et a séduit successivement les deux plus grands généraux de Rome, Jules César, le conquérant des Gaules, et Marc Antoine, le rival d’Octave.

Qui était Cléopâtre ?

Nous pensons tous que Cléopâtre était d’origine égyptienne, mais c’est faux car elle est d’origine grecque. Cléopâtre est née en 69 av. J.-C. Elle est la fille du roi d’Égypte Ptolémée XII et appartient à la dynastie grecque des Lagides et son nom signifie “gloire de mon père”. Elle est souvent représentée comme une reine à la beauté parfaite et de femme fatale en raison de son physique, reflet d’une personnalité intense, troublante et passionnante.

La légende veut qu’on ait fait souvent l’éloge de la beauté de Cléopâtre, femme fatale, envoutante comparée souvent à la vénus grecque, une orientale dont personne ne peut échapper à son charme et à sa séduction. Certains l’ont décrite même comme une femme capable d’ensorceler en un regard car elle avait une voix mélodieuse et son image s’incrustait dans la rétine et on ne pouvait pas l’oublier.

chirugie nez tunisie

Mais qu’en est-il vraiment, Cléopâtre était-elle vraiment un canon de beauté ?

Beaucoup d’historiens la décrivent dotée de beaucoup de charme et non pas d’une grande beauté, elle était fascinante et séductrice.

Il ne reste que peu de portraits de la reine égyptienne. En effet, une unique sculpture subsiste d’elle, bouche charnue, nez un peu long et un peu busqué et beaucoup de personnes pensent que si elle avait vécu à notre époque elle n’aurait pas hésité à se faire une rhinoplastie médicale mais ce nez grec était un critère de beauté apprécié surtout par les romains.

 

Cléopâtre s’est souvent fait représenter sous les traits d’une pharaonne de l’époque ancienne ou de la déesse Isis mais les représentations de Cléopâtre sont différentes qu’elles soient grecques ou égyptiennes. Les sculptures grecques la montrent coiffée d’un bandeau royal des souverains hellénistiques et ses traits du visage semblaient plus réalistes avec le nez grec, de grands yeux et une bouche charnue ; les cheveux bouclés et coiffés en chignon.

rhinoplastie tunisie

À l’inverse, l’iconographie égyptienne fait apparaître Cléopâtre comme une souveraine pharaonique traditionnelle.

rhinoplastique medicale tunisie

Cléopâtre était surtout connue comme une femme rusée, intelligente   et très cultivée. Plutarque avait écrit qu’elle parlait au moins 8 langues dont l’égyptien et surtout qu’elle était la première de la lignée de Ptolémée à l’avoir appris.

Mais alors d’où vient cette réputation sur la longueur de son nez ?

Cela vient d’une interprétation d’une simple phrase de l’écrivain Blaise Pascal, celui-ci écrit dans Les Pensées : « Qui voudra connaître à plein la vanité de l’homme n’a qu’à considérer les causes et les effets de l’amour.
La cause en est un Je ne sais quoi. Corneille. Et les effets en sont effroyables. Ce ‘Je ne sais quoi’, si peu de chose qu’on ne peut le reconnaître, remue toute la terre, les princes, les armées, le monde entier.
Le nez de Cléopâtre s’il eût été plus court toute la face de la terre aurait changé. »

Mais qu’est-ce que le philosophe a voulu vraiment dire ?

Cette phrase a été mal interprétée car pascal voulait dire que des détails secondaires et insignifiants peuvent être d’une importante capitale. En effet, Blaise pascal nous renvoie au moment des guerres civiles à la fin de la république de l’époque romaine et la citation semble affirmer qu’une modification, même infime, dans le beau visage harmonieux de la reine et de son nez particulièrement admirable aurait peut-être fait que Jules César et Marc Antoine ne soient pas tombés amoureux d’elle. Et, ainsi toute l’histoire de Rome et, celle du monde entier auraient été différentes. Alors imaginez si Cléopâtre n’avait pas cet appendice nasal aurait –elle été aussi belle et légendaire ?

Rhinoplastie et Gestes Associés

Avant de procéder pour une rhinoplastie en Tunisie, le patient doit avoir consulté son chirurgien pour un diagnostic clinique permettant d’étudier certains paramètres fonctionnels et esthétiques de votre nez : la compétence labiale, les bases osseuses, le revêtement cutané…

Les gestes associés à une rhinoplastie :

  • Lipostructure de la région malaire : cet acte peut être associé à une rhinoplastie dans le cas où le patient un tissu facial qui régresse avec un nez cyphotique.
  • Blépharoplastie : c’est la chirurgie des paupières, elle peut être associée à une rhinoplastie pour un résultat esthétique optimal. La blépharoplastie des paupières inférieures est rarement associées à la rhinoplastie vue le risque d’aggraver l’ecchymose et l’œdème post opératoires.
  • Pour améliorer les résultats esthétiques et fonctionnels, une correction de la valve nasale peut accomplir la rhinoplastie (seulement en cas d’anomalie)

Pour tous les patients qui souffrent d’une pathologie naso sinusienne, il est fortement recommandé de traiter cette maladie avant de faire la chirurgie esthétique du nez. En cas où cette maladie n’est pas traitée, le chirurgien doit la prendre en considération tout en se limitant à la région de l’anomalie ostioméatal.

Réparation de la déviation nasale

rhinoplastie Zili

La cloison nasale est la partie du nez qui sépare les deux fosses nasales, lorsque celle-ci est déformée suite à de multiples causes, les os….

Les causes de la déviation de la cloison nasale

Le nez est toujours perçu comme une partie très sensible du visage à la fois pour sa forme et son apparence ainsi que pour ses fonctionnalités indispensables pour la survie d’un être humain. Cependant, quelques défauts peuvent nuire à la région nasale et causer des problèmes de différents genres pouvant même influencer l’activité respiratoire ce qui nécessite le recours aux différentes interventions de rhinoplastie pour régler la situation.

Parmi ces opérations figure la septoplastie qui vise essentiellement à corriger la déviation de la cloison nasale, un constat qui peut générer des problèmes respiratoires et esthétiques,afin de rétablir la fonction principale du nez. Toutefois, on revient toujours à s’interroger sur les causes de cette déviation et quelles sont ses influences sur le nez ?

Qu’est-ce qu’une cloison nasale ?

C’est en effet la partie qui divise les deux fosses nasales en deux côtés, gauche et droite. Elle est formée par l’union d’une partie du cartilage avec deux os et jouit d’une importance fonctionnelle majeure au niveau du nez ce qui signifie que la moindre déformation touchant à cette partie peut causer d’énormes gènes respiratoires et obliger la personne en question à respirer par la bouche ce qui est potentiellement gênant.

Les causes de la déviation :

La déviation de la cloison nasale est présentée comme une déformation causée principalement par deux événements majeurs :

  • Une malformation congénitale : une malformation depuis la naissance.
  • Une malformation traumatique : due à un traumatisme ou des coups au niveau du nez.

Peu importe la raison pour laquelle la cloison a été déviée, le résultat est unique puisque les fonctions du nez seront ralenties et la respiration sera altérée. La déviation influencera alors le mucus qui deviendra plus sec ce qui engendre la formation de croûtes. Ainsi intervient la septoplastie pour corriger la déviation et résoudre même des problèmes esthétiques au niveau des narines ou la forme globale du nez.

Bénéfices d’une rhinoplastie

rhinoplastie Tunisie

La chirurgie du nez peut apporter bien plus qu’un joli visage, voici les avantages supplémentaires apportés par la rhinoplastie.

Confiance en soi

Si vous n’êtes pas satisfait de l’aspect de votre nez, cela peut affecter la perception que vous avez de vous-même. Il n’y a pas de moyen de cacher le nez, vous marchez donc peut-être dans la rue en imaginant que tout le monde remarque votre nez alors qu’en réalité ce n’est pas le cas. Malheureusement, le reste de votre visage et même votre langage corporel peut trahir l’image négative que vous avez de vous-même comme le froncement de sourcils ou des gestes qui projettent l’insécurité. La rhinoplastie est à même de changer tout ca. Lorsque vous aimez ce que vous apercevez dans le miroir, vous êtes plus confiant et il est plus probable que c’est ce que vous allez projeter lors de vos interactions avec les autres.

Amélioration de la respiration

Comme mentionné dans le post précédent, l’une des raisons principales qui poussent les personnes à réaliser une rhinoplastie est le fait de vouloir corriger certains problèmes de respiration associés à une voie respiratoire endommagée. Très souvent, corriger la forme du nez corrige la forme des narines également ce qui permet à l’air de circuler plus librement.

Réparer un nez cassé

Cet avantage-ci est évident, mais la plupart des personnes ne savent pas que la rhinoplastie peut réparer un nez qui est cassé depuis des années. Un nez cassé entraine d’ailleurs quasiment tout le temps une forme de problème respiratoire et une rhinoplastie fait d’une pierre deux coups en traitant ces deux problèmes en une seule et même intervention.

Traiter les problèmes de sinus

La rhinoplastie peut être combinée à une chirurgie des sinus afin de traiter les problèmes respiratoires, ce n’est toutefois pas une bonne solution pour tout le monde puisque le risque d’infection est augmenté. Aussi pratique que cela semble de pouvoir réaliser les deux interventions en une, il faut prendre en considération les risques encourus et comprendre les facteurs de risque.

Ronflements

Saviez-vous que le ronflement est la 3ème cause la plus commune de divorce ? 23% des couples dorment dans des chambres séparées à cause de ce problème ! La rhinoplastie peut réduire ou éliminer les ronflements, en particulier lorsqu’il s’agit de ronflements provoqués par des problèmes respiratoires.

La plastie du nez en Tunisie

rhinoplastie Tunisie

Une Rhinoplastie c’est quoi ?

La rhinoplastie est une intervention chirurgicale du nez qui a comme objectif le remodelage la forme du nez de l’intérieur ou de l’extérieur.
Elle permet de rectifier beaucoup de déformations disgrâces telles que : un nez trop large, un nez trop long, bossu ou crochu, une déviation dans la cloison nasale, un nez d’une forme africaine ou asiatique…
En Tunisie, la rhinoplastie est parmi les chirurgies les plus sollicitées et demandées par les femmes et les hommes de différentes catégories. Plusieurs solutions sont possibles avec la rhinoplastie ultrasonique ou ordinaire.

Types de la Rhinoplastie

Il existe deux types de rhinoplastie : correctrice et fonctionnelle.

  • Chirurgie correctrice : cette chirurgie du nez est d’ordre esthétique, elle vise à remodeler la forme extérieure du nez. Le plasticien agit sur les cartilages et les os supérieurs. Le patient aura choisi, en amont, la forme du nez qu’il souhaite avoir et ce avec les conseils de son chirurgien.
  • Chirurgie fonctionnelle : c’est une intervention réparatrice d’ordre ORL, elle vise à améliorer la fonction respiratoire dans le cas d’un nez bouché d’une façon permanente ou dans le cas d’une sinusite chronique. Le chirurgien agit sur la cloison nasale dans le but de la redresser.

Comment choisir mon chirurgien ?

Cette question se pose par toutes les personnes qui souhaitent faire recours à la rhinoplastie. Ce n’est pas facile de donner confiance à quelqu’un qui va remodeler le nez et donner un nouvel aspect à votre visage.
Vous choisissez le chirurgien selon sa compétence et sa qualification. Les médecins qui sont capables de faire la rhinoplastie sont les spécialistes ORL, les chirurgiens de la face et du cou, les spécialistes en chirurgie esthétique, réparatrice et plastique.

La compétence du chirurgien se développe en parallèle avec son expérience et avec les différents cas de figure qu’il rencontre.

La rhinoplastie ultrasonique en Tunisie

rhinoplastie tunisie

Qu’il soit bossu, trop long, trop large, ayant des pointes disgracieuses, le nez est corrigé facilement par la rhinoplastie en utilisant les ultrasons, c’est la solution la moins invasive.
La rhinoplastie est une chirurgie esthétique qui a séduit plusieurs gens vu ses résultats satisfaisants, elle est très répandue comme remède esthétique incontournable pour les apparences inesthétiques du nez.
Plusieurs gens font recours à la rhinoplastie pour remodeler et corriger un nez disgracieux (bossu, trop fort, trop proéminent, avec une pointe tombante ou longue ou encore trop large). Cette chirurgie corrige aussi les asymétries et les déviations au niveau de la cloison nasale qui gênent la fonction respiratoire du nez,

C’est quoi la rhinoplastie ultrasonique ?

Les ultrasons est une technique moins invasive. La rhinoplastie ultrasonique agit seulement sur les os, afin de les rétrécir ou les lisser pour arriver à corriger les déformations sans aucun risque de fracture.
Même avec les ultrasons, la peau doit être ouverte mais elle ne sera pas traumatisée, le patient ne trouvera pas des gênes au niveau de la respiration après avoir fait ce type d’intervention. Ces gênes sont quasi nulles, le patient récupère sa vie normale rapidement. la récupération est plus rapide.
Plusieurs chirurgiens tunisiens sont d’ailleurs formés pour réaliser cette rhinoplastie en Tunisie, que plusieurs patients étrangers viennent pour en bénéficier. à cette nouvelle méthode.
Avec ses os, ses cartilages, ses valves, sa cloison, le nez est un organe un peu complexé. Donc pour s’assurer que la rhinoplastie sera la meilleure solution pour corriger ses déformations, il faut également s’assurer de la compétence du chirurgien, de cette façon on sera certain que l’opération ne soit pas à l’origine d’un problème respiratoire ultérieur.

Témoignage émouvant de Jessica et Cynthia

rhinoplastie tunisie
 

Vu son positionnement au centre, le nez influence et domine l’apparence du visage. Si la forme du nez ne plaît pas, la personne peut être male dans sa peau et perd la confiance en soi. L’apparence du nez influence beaucoup la psychologie de la personne surtout les femmes qui sont prêtes à tout donner pour améliorer la forme de leurs nez. Dans la plupart des cas, une légère modification peut être perçue comme une amélioration notoire.

La correction du nez se fait alors par une chirurgie esthétique appelée rhinoplastie, c’est la solution pour corriger la taille, la forme et même le fonctionnement du nez.

En Tunisie, cette opération est très pratiquée. Les chirurgiens sont d’une grande expérience dans le domaine de la chirurgie réparatrice. C’est la raison qui explique l’évolution de la demande de la rhinoplastie auprès des patients étrangers, qui ont choisi la Tunisie pour se faire opérer et corriger les déformations gênantes du nez.

Des français, des belges, des algériens, des libyens  sont venus en Tunisie pour rétrécir la pointe longue du nez ou réduire des narines trop larges, supprimer la bosse ou encore ajuster la déviation de la cloison nasale pour mieux respirer.

Nous vous invitons à découvrir ce témoignage des deux sœurs Jessica et Cynthia qui ont fait recours à une rhinoplastie très réussie. Une expérience très émouvante qui a pu aider les filles à surmonter leur complexe et être très bien dans leurs peaux.

L’impression 3D au service de la rhinoplastie

L’apparition de la technique de l’impression 3D a permis de révolutionner de nombreux secteurs et d’améliorer certes la qualité de certains services. Et comme l’imaginait les analystes, cette technologie n’a pas trop tardé pour faire son apparition dans la chirurgie esthétique et permettre aux chirurgiens de mieux personnaliser leurs interventions. La chirurgie du nez  figure alors parmi ces chirurgies qui ont connu un véritable changement grâce à l’émergence de cette nouvelle technologique.

L’impression 3D pour simuler les résultats d’une rhinoplastie :

Quand une personne décide de se faire opérer le nez, c’est pour soigner un défaut de forme, de taille ou un problème de déviation de la cloison nasale. Et avant de passer à l’opération, un patient voudrait bien avoir un aperçu fiable sur le résultat de sa rhinoplastie sauf que les anciennesméthodes ne le permettaient pas. C’est en effet YakubAvşar, un chirurgien turc, qui a eu la bénédiction pour utiliser l’impression 3D dans le service de ses interventions chirurgicales et proposer ainsi à ses patients une simulation très réaliste de ce que sera leur visage après les modifications apportées sur leur nez.

Avant d’employer cette technique, le docteur passait trop de temps pour fabriquer des moules à la main pour imager le rendu à ses patients, mais le masque fabriqué finissait toujours par décevoir les attentes. Une fois qu’il a découvert l’impression 3D, Yakub s’est vite rendu compte de l’importance des possibilités offertes pour arriver à un aperçu 3D réaliste donnant plus d’aisance et confiance à ses patients

Avec le temps, on a dépassé le stade des simulations :

Le développement des recherches en matière d’introduction de l’impression 3D dans la chirurgie esthétique, en l’occurrence la rhinoplastie, a permis de dépasser le stade de la conception des aperçus 3D pour simuler les résultats des opérations pour arriver à un stade où il est devenu possible d’obtenir un cartilage vivant en seulement 16 minutes grâce à cette technologie.

C’est en effet, un œuvre des chercheurs de l’Université polytechnique fédérale de Zurich (ETH Zurich) qui nous conduit vers ce nouveau procédé chirurgical. La bioimpression est le nom qu’on a attribué à cette avancée technologiqueproposant de fabriquer des implants utilisant des cellules de cartilage, des cellules vivantes associées à des biopolymères.

Techniquement parlons, quand un nez est cassé, le chirurgien doit pratiquer une biopsie pour prélever du cartilage provenant du genou, du doigt, de l’oreille ou du nez fracturé pour imprimer un nouveau nez en mélangeant ceci avec des polymères. Ces implants qui utilisent les propres cellules du patient ont l’avantage de se réaliser en seulement 16 minutes et d’avoir plus de chance à s’insérer dans l’organisme.

La rhinoplastie, la chirurgie qui réalise le rêve des françaises

Rhinoplastie

Depuis l’antiquité, on a toujours gardé la même vision sur le nez comme étant le symbole éternel de fierté et de beauté. Sa valeur culturelle le rend alors unique et sa forme ou taille sont d’une importance majeure surtout chez les femmes qui trouvent beaucoup de mal à vivre avec un nez déformé, trop large ou encore trop bossu. De telles situations encouragent ces femmes à passer à la chirurgie esthétique pour corriger les défauts et avoir un nez sur mesure ce qui explique la hausse de la demande mondiale sur les interventions nasales.

La rhinoplastie, une chirurgie esthétique sur mesure :

Découverte par un médecin autrichien il y a plus d’un siècle, la plastie du nez est la technique chirurgicale permettant d’agir sur un nez souffrant d’imperfections pour soigner sa forme et/ou sa taille de manière à le rendre plus esthétique et adéquat au visage du patient. Elle consiste alors à affiner, redresser et corriger une pointe un peu tombante, ou un peu large, à aplanir une bosse, à corriger une déviation du cloison dans le but d’éliminer un complexe pouvant faire des malheurs notamment chez les plus jeunes des patients.

Les Françaises sont de plus en plus accros :

Malgré la sensibilité de l’opération, la chirurgie du nez connait un véritable essor au niveau technologique avec la découverte de nouvelles techniques qui ont facilité l’intervention du chirurgien et la période de convalescence pour le patient. Ceci a boosté la demande mondiale laissant cette plastie figurer dans le 5ème rang de toutes les opérations esthétiques confondues.

Mais ce n’est pas tout puisqu’en France, le remodelage chirurgical du nez est la première intervention pratiquée dans les ensembles des interventions qui touchent le visage avec plus de 15000 réalisations chaque année ce qui confirme la nouvelle tendance de beauté chez la femme française qui s’intéresse, de nos jours, à son nez plus que les autres parties de son visage.

Il reste à noter que face à la fragilité de la zone nasale, le choix du chirurgien spécialiste qui effectuera l’opération reste décisive et doit se faire après une bonne analyse et réflexion. Voici des conseils pour vous aider dans le choix de votre chirurgien.