Miroir mon beau miroir! dis moi comment devenir la beauté parfaite! par la chirurgie esthétique Ma Reine!

De nos jours   l’apparence physique est très importante pour la vie en société, la vie professionnelle ainsi que dans nos rapports avec les autres.

Cette pression esthétique vient de la société elle-même sous l’influence des médias et de la publicité ; mais c’est surtout les grandes boîtes cosmétiques et de haute couture qui dictent aujourd’hui la tendance.chirurgie-esthetique

Vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil aux publicités pour s’apercevoir de l’obsession que voue notre société à la beauté et à l’apparence physique.

Jamais aucune époque de l’histoire du monde n’a été aussi exigeante à l’égard de la plastique du corps humain que celle où nous vivons actuellement. Quelles sont les normes esthétiques d’aujourd’hui ?  et quel est le rôle de la chirurgie esthétique aujourd’hui ? Continuer la lecture de Miroir mon beau miroir! dis moi comment devenir la beauté parfaite! par la chirurgie esthétique Ma Reine!

J’ai un grand nez et je l’assume!

Fini la dictature des petits nez parfaits !

La bonne nouvelle c’est que les nez atypiques ne se cachent plus, beaucoup de filles à caractère imposent leur nez et pestent contre l’ère photoshop.  Ces Mannequins ou actrices,elles s’en servent  même pour appuyer leur personnalité et l’utilisent aussi comme  un outil pour exprimer leur volonté. De plus, elles correspondent même aujourd’hui à un marché naissant dans le monde de l’image.

Aujourd’hui a travers cet article, Rhinoplastie Zili  veut rendre hommage à ces cyranettes modernes qui assument fièrement leur physique. Continuer la lecture de J’ai un grand nez et je l’assume!

Un nez en héritage!

Vous le savez la rhinoplastie correctrice est une opération toute récente, elle n’a pas un siècle ; le premier livre de Joseph consacré à cette chirurgie esthétique ne parait qu’en 1928. En quoi consiste cette chirurgie du nez ?chirurgie-nez-tunisie

C’est une opération destinée à modifier la forme de la pyramide nasale en vue de conférer au visage un aspect plus harmonieux ,tout en préservant la fonction respiratoire de son nez.

Mais, qu’est-ce qu’un visage harmonieux ? Il est difficile d’y répondre, car les conceptions de l’harmonie d’un visage ont beaucoup varié avec le temps.

Un nez qui passe inaperçu au xviie siècle peut donc paraître excessivement grand de nos jours.

Mais avant les temps modernes a-t-on aussi cherché à modifier la forme de notre appendice nasal?

Pour  les peuples primitifs, le nez  comme d’autres parties du corps ,est souvent le siège d’incrustations de corps étrangers divers.

Hérodote rapporte que les Perses avaient coutume de modifier sa forme par des pansements adaptés. Il est le seul à le dire.

La célèbre phrase de Pascal dans ses Pensées est significative. Pour exprimer l’idée « petites causes, grands effets », il écrit : « Le nez de Cléopâtre eût été plus court, la face du monde en eût été changée ». Il entend par là : « Si Cléopâtre avait eu un nez plus court, elle eût été moins belle ». Or aujourd’hui lorsque cette citation est décrite, c’est l’adjectif « long » qui est utilisé. L’adjectif court était donc dévalorisant au xviie siècle, alors que c’est long qui devient péjoratif au xxe.

Mais le visage est aussi un révélateur sur nos origines généalogiques. Selon  l’étude de deux anthropologues américains, James Carey et A.T Steegman, le nez en particulier est représentatif de la région où vivaient nos ancêtres.

La taille du nez serait directement liée aux conditions climatiques dans lesquelles nous vivons.Il peut être aussi une marque de fabrique génétique à travers les générations successives d’un arbre généalogique.

 C’est le nez de mes ancêtres!

Ici, il s’agit du « caractère familial et éthnique » de la forme du nez. Il est certain que l’hérédité joue un rôle important dans le développement de la forme du nez et des reliefs du visage. Très souvent le patient se sent parfois l’héritier et apparaît ainsi un dilemme entre le désir de modifier un nez qui nous dérange et ce sentiment d’appartenance familial : on n’ose pas modifier le nez de la famille car on ne voudrait pas faire ressentir ce changement comme un rejet de ce qui nous avons reçus de nos aïeux .

Fanny Brice, une  célèbre actrice américaine d’origine juive ,cinq ans après la fin de la guerre 14-18, se fait une rhinoplastie. Cet événement a enflammé les États-Unis et ses admirateurs restèrent perplexes et se sont demandé pourquoi elle a fait corriger ce trait distinctif de ses origines.

La beauté signifiait l’absence de signes raciaux ou ethniques visibles qui pouvaient être néfastes, sinon fatals à une carrière de comédienne ;

Mais lorsque Barbara Streisand, quarante ans plus tard, apparaît avec son nez d’origine,dans Funny Girl,  cette fois les Américains à l’inverse que se sont posés les Américains : « Pourquoi a-t-elle conservé cet appendice nasal qui montre bien son origine juive ? » Comment expliquer ce changement radical de mentalité ?barbara-appendice-nasal

Rappelons la  célèbre histoire du nez de Fanny Brice. Durant toute sa vie, elle déclara publiquement sa fierté d’être Juive et nia avoir eu recours à une rhinoplastie pour faire oublier son caractère ethnique. pif-fanny-brice-apres-chirurgie-esthetique

Elle reconnut toutefois que grâce à son nouveau « pif », elle pouvait jouer divers rôles et dans une plus grande variété de pièces.

D’une manière générale, un grand nez « passait » autrefois beaucoup mieux qu’aujourd’hui.C’est évident quand on regarde comment ont été réalisées les « reconstructions » nasales sur les statues de nos musées.

Stars : Jamais sans ma rhinoplastie !

Elles sont belles, riches, sexy et célèbres. Elles sont photographiées partout dans le monde , des plages des Maldives aux rues de Manhattan en passant par les casinos de Monte Carlo mais ça ne suffit plus !

Car dans l’univers du cinéma hollywoodien il faut aussi avoir un petit plus pour se démarquer.

Pour être sûre de rester sur le devant de la scène et faire parler de soi, elles ont recours à la chirurgie esthétique et modifient leur physique au gré de leurs envies dans le but de  toujours  entendre leur  miroir magique souffler ces quelques mots : “C’est toi la plus belle” !

Hollywood tient surtout compte de la forme du nez et la rhinoplastie est la chirurgie esthétique la plus prisée des stars. À l’instar de Jennifer Aniston ou Patrick Dempsey, plusieurs stars ont recours à cette intervention ;

Le remodelage du nez est une des procédures de chirurgie esthétique qui a pour but d’obtenir un nez d’aspect naturel qui s’harmonise avec les autres traits du visage. Elle peut aider à remodeler l’apparence disproportionnée du nez en changeant sa taille ou sa forme, l’ouverture des narines, ou l’angle entre le nez et la lèvre supérieure.

La rhinoplastie vise à corriger les disgrâces esthétiques du nez lorsqu’elles sont considérées comme inacceptables, au point de créer un complexe, voire dans les cas extrêmes, d’entraîner un véritable mal de vivre.

Elle peut être réalisée isolément ou être associée, si nécessaire, à une génioplastie (modification du menton, parfois réalisée dans le même temps opératoire pour améliorer l’ensemble du profil).

Pourquoi le nez est-il si important  pour les stars?

Notre beauté physique dépend en grande partie de notre nez, parce que c’est  l’élément central de notre visage,. Les acteurs et actrices l’ont vite compris et ils sont nombreux à avoir recouru à la rhinoplastie pour avoir du succès. Retour en images sur ces femmes célèbres dont on ne soupçonne pas le nez refait.

Stars et rhinoplastie : ces célébrités au nez refait!

A Hollywood, refaire son nez est devenu monnaie courante. Mais le sujet reste encore tabou et beaucoup de personnalités ont succombé à l’appel du bistouri mais rares sont celles qui ont osé le revendiquer.                    

La chirurgie esthétique du nez de Jennifer Aniston:

Jennifer Aniston a aujourd’hui le nez plus fin . Elle a affirmé être favorable à la chirurgie esthétique du moment où c’est dans le but de se sentir mieux.

 

La rhinoplastie de révision de Jessica Simpson:

  Jessica Simpson a jugé utile de se faire refaire le nez.

 

 

Le nez refait de Miley Sirus:

Entre 2007 et aujourd’hui, Miley Sirus a vraiment changé. L’hypothèse d’une petite visite passée chez un chirurgien n’est pas à exclure.

La Rhinoplastie éthnique de Janet Jackson:

Dans la famille Jackson, la chirurgie plastique est comme une tradition.Janet semble avoir eu recours au même chirurgien que son frère. La petite sœur de Michael  a affiné son nez à plusieurs reprises.

 

La rhinoplastie de Cameron Diaz

Cameron Diaz n’a pas caché sa chirurgie du nez. En 2006, elle avoue avoir eu recours à la chirurgie suite à de nombreux accidents sportifs. Qui la croit?

La chirurgie du nez d’Angelina Jolie

  Angelina Jolie a eu recours à l’opération et est très fière du résultat relaye le Figaro.

 

Une chirurgie esthétique de star en Tunisie  pour 60% moins cher qu’en France:

La rhinoplastie en Tunisie vous offre un résultat naturel et harmonieux pour vous embellir comme une star .  Notre chirurgien esthétique saura vous conseiller lors de la consultation clinique pré-opératoire, pour un nez en harmonie avec les traits de votre visage.

Pourquoi choisir notre clinique  pour une chirurgie du nez  en Tunisie?

    • Meilleur rapport qualité/prixnos tarifs sont jusqu’à 60% moins chers que les prix français avec la même exigence de qualité.
    • Tous nos médecins sont francophones : vous ne parlerez que français.
    • Hôtel 5* et déplacements  en Tunisie inclus dans le prix du devis: vous n’aurez qu’à réserver votre vol.
    • Un suivi médical avant, pendant et même après votre retour en France pour le suivi postopératoire.
    • Nos Chirurgiens de pointe ont été sélectionnés pour leur grande expérience en chirurgie esthétique et plus spécialement en rhinoplastie.
    •  Clinique de classe mondiale est équipée des  technologies de dernière génération.

N’hésitez plus et demandez dès aujourd’hui votre devis personnalisé et gratuit !

 

Rhinoplastie Tunisie : Les questions à se poser avant de se lancer!

Le nez signe le caractère et quand il est source de complexe, il est difficile à cacher.

Un nez que l’on ne supporte plus peut  nous gâcher la vie.

Marie, 33 ans, en a fait l’expérience : « Quand je m’installais à une table de restaurant, je faisais en sorte de me mettre à l’endroit où mon nez serait le moins visible. Me voir sur les photos était pour moi un supplice. Je me suis fait opérer du nez et ma vie a changé. ».

Une rhinoplastie vient en effet modifier la morphologie et l’apparence du visage et engage la personnalité de la personne.

D’où l’importance de se poser les bonnes questions avant de se lancer dans un tel changement. Rhinoplastie zili vous dit tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer.

Pourquoi est-ce-que j’ai envie d’une rhinoplastie?

En France, 15 000 personnes se font opérer chaque année du nez car elles le trouvent trop grand, trop petit, difforme ou bossu.

La chirurgie du nez peut être envisagée pour trois motifs :

-Esthétique : résoudre un complexe présent depuis longtemps. Mais à ce stade il faut réfléchir si la volonté de changer de nez est ancrée ou si c’est seulement une envie passagère car une opération n’est réussie que si elle est le résultat d’une longue réflexion.

-Fonctionnel : si une personne éprouve des difficultés pour respirer.

-Réparateur : si le nez a été dévié ou cassé lors d’un accident de voiture, d’un contact trop violent, ou d’une chute.

A quel âge décider d’une rhinoplastie?

L’opération n’est possible que lorsque le visage a terminé sa croissance osseuse et cartilagineuse, vers 16-18 ans mais c’est un âge théorique parce que ce qui importe le plus c’est la maturité psychologique de la personne.

Comment choisir son chirurgien esthétique?

Impossible de laisser le choix du praticien au hasard car ce choix est très important. C’est lui qui va vous accompagner dès les premiers rendez-vous jusqu’au résultat final.

Le praticien doit être expérimenté et faire des rhinoplasties régulièrement.

Il faut aussi que le feeling passe et que vous vous sentiez en confiance. Surtout  ne choisissez pas celui qui va dire amen à tous vos désirs sous peine d’être extrêmement déçue. Il est conseillé de prendre au minimum deux avis différents, et vérifier la réputation du chirurgien en se fiant au bouche-à-oreille.

Le chirurgien doit évaluer pourquoi nous avons choisi d’effectuer cette opération et écouter l’envie du patient mais aussi lui expliquer ce qu’il est possible de faire et de ne pas faire. Vous devez pouvoir exposer tous vos doutes, envies et craintes à votre chirurgien avant l’opération.

Enfin, si vous avez le choix, sélectionnez un praticien non loin de chez vous car c’est plus pratique pour le suivi.

Comment  lui expliquer ce que je veux ?

Ce dialogue avec le chirurgien est important. Le plus important c’est que le résultat soit “naturel” car le nez doit s’harmoniser au reste du visage.

Il convient de bien s’entendre avant puisque le résultat final peut être objectivement beau, mais ne pas plaire. Il est préférable de montrer au chirurgien des photos de magazines, faire des simulations de morphing  et lui expliquer clairement vos attentes et lui demander le résultat attendu de l’opération.

La rhinoplastie est-elle douloureuse ?

La chirurgie du nez est une opération médicale dont il ne faut pas négliger les conséquences. Après l’opération certaines douleurs sont à prévoir ainsi qu’une gêne respiratoire. Les paupières sont également gonflées et bleutées. Il faut une dizaine de jours pour que les ecchymoses se résorbent. La prise de médicaments antalgiques rend la douleur plus facile à supporter. Vous le savez Il faut souffrir pour être belle !

Existe-t-il une alternative à la chirurgie ?

La rhinoplastie médicale est une véritable alternative à la chirurgie traditionnelle. Elle permet de corriger des petits défauts du nez avec des injections d’acide hyaluronique.

La rhinoplastie médicale est justifiée dans certains cas, pour estomper une petite bosse ou un petit creux. Mais elle ne peut être utilisée que pour des modifications légères. L’opération est à renouveler tous les 6 à 8 mois.

Cette méthode présente plusieurs avantages : elle est rapide et non invasive, il y a peu de suites et le résultat peut durer de 1 à 3 ans.

Combien coûte une rhinoplastie en France ? Est-ce remboursé ?

Pour une rhinoplastie classique, il faut compter de 3 500 à 8 000 € en fonction de l’importance et de la difficulté de l’acte.

  • Une  rhinoplastie avec rhino­sculpture ultrasonique coûte à partir de 4 000.
  • Enfin la rhinoplastie médicale : à partir de 300 ou 400 pour une injection d’acide hyaluronique.

Si l’opération relève d’une pure question esthétique alors aucune prise en charge par la Sécurité Sociale n’est possible. Mais dès lors qu’un problème respiratoire est diagnostiqué alors la partie fonctionnelle est prise en charge.

Le tarif d’une rhinoplastie en Tunisie

Pour déterminer le prix de la rhinoplastie, les chirurgiens tunisiens distinguent entre les formes de rhinoplastie classiques (esthétique ou fonctionnelle) et les rhinoplasties ethniques qui sont plus chères.

Mais les tarifs en Tunisie sont beaucoup plus avantageux puisque le prix d’une rhinoplastie coûte 1850 €, il faut compter un petit peu plus cher pour la chirurgie nasale ethnique dont le prix est de 2350 €. Ce prix inclut aussi tous les frais de séjour en Tunisie.

La première démarche pour venir à Tunis consiste à envoyer les photos de face et de profil de leur nez pour permettre au chirurgien d’établir un premier diagnostic.

Un devis personnalisé basé sur ce diagnostic est formulé par écrit au patient lui indiquant en toute transparence le montant exact à payer pour son opération en Tunisie.

 

 

 

 

Quand les stars de télé réalité nous rendent visite pour une rhinoplastie en Tunisie!

Durant le mois de décembre 2016, Nadège Lacroix s’est envolée pour la Tunisie. Mais la gagnante de Secret Story 6, n’a pas fait le voyage pour profiter du soleil.

C’est pour une opération de chirurgie esthétique qu’elle a fait le déplacement, comme elle l’a confié sur son Blog.

 

Quand un nouveau nez rime avec une nouvelle vie pour Nadège Lacroix :

En effet, Nadège Lacroix a demandé un nouveau nez au père noël et elle a choisi d’effectuer sa rhinoplastie en Tunisie.

Retour sur le récit de son séjour détaillé, vous pouvez trouver plus de précisions sur son blog:  

« Je ne conseille à personne de faire de la chirurgie parce que je pense qu’on est tous beaux, chacun à sa façon et que nos petits défauts font notre charme et notre personnalité. 

Cette opération de rhinoplastie  j’y pensais depuis l’âge de 13 ans mais quand enfin l’occasion s’est présentée,j’ai sauté le pas.

Je me suis cassée le nez en étant petite et j’avais la cloison nasale déviée, j’avais envie de le faire mais j’avais peur. Peur d’être déçue et de ne pas me reconnaitre.

 Je suis passée par une agence de tourisme chirurgical et je n’étais pas très rassurée au début mais ils ont su trouver les mots pour me rassurer. 

J’ai choisi un voyage tout compris pour la sérénité de la prise en charge totale et j’avoue que cette expérience m’a séduite. 

La différence par rapport aux autres agences  c’est la qualité du service offert et c’est ce  qui m’a vraiment aidé à franchir le pas.

Jour 1 : Mon arrivée à Tunis

À peine arrivée à l’aéroport de Tunis-Carthage une équipe souriante et détendue vient me récupérer et m’installe dans une magnifique suite d’un très bel hôtel « El Mouradi » à 30 minutes de l’aéroport. 

Dans l’hôtel me sentant plus détendue, je décide à midi de faire un tour au restaurant de l’hôtel et décide de grignoter un petit plat au buffet. Il y en a pour tous les goûts. 

 Tout était sur place, il y en a de grands buffets  avec des plats pour tous les goûts, des spécialités locales, des plats diet et d’autres plus junk food selon les envies.

Les serveurs sont attentionnés, souriants et l’équipe de l’agence est aux petits soins. 

Jour 2 : Journée détente et rendez-vous pré-opératoire avec le chirurgien

Le lendemain, je m’organise une petite séance de détente seule avec un Hammam et un gommage au savon noir.

Peu de temps après, j’ai profité d’un massage relaxant. 90 minutes de pur bonheur.

En fin d’après-midi, je rencontre le chirurgien lors du rendez-vous pré-opératoire.  Il a fait ses études à Montpellier et a une excellente réputation en Tunisie. Il est ravi de pouvoir embellir mon nez.

Ce nez était mon complexe depuis plusieurs années mais il fait d’une certaine façon partie de moi, de mon caractère et de ma personnalité. Je ne veux pas le dénaturer mais l’embellir et l’affiner.

Nous avons décidé ensemble de la forme qui pourrait correspondre à mon visage.

Il m’a aussi expliqué le déroulé de l’opération en détails ainsi que la nouvelle technologie qu’il utilise  » les ultra-sons ».

Le chirurgien était professionnel et à l’écoute et il m’a de suite rassurée.

Le rendez-vous est pris et dans 24h j’aurais un nouveau nez. J’avoue qu’au fond de moi la pression commence à monter. 

Je décide de me coucher tôt car le lendemain nous avons décidé avec Amira, une employée de l’agence que j’affectionne particulièrement, de visiter un peu   Gammarth puis Sidi Bou Saïd. 

Amira, m’a accompagnée pour faire du shopping et aussi à mes rendez-vous à la clinique. Je me suis beaucoup attachée à elle et nous sommes restées en contact.

 Jour J : Jour de ma rhinoplastie

L’équipe m’a emmenée à la Clinique où une énorme chambre avec un lit m’a été attribuée.Vers 14hoo en allant vers le bloc opératoire, la pression monte et toutes mes certitudes avaient disparu. 

Serai-je plus heureuse comme ça ? Me sentirai-je plus jolie ? Et si le résultat ne me plaît pas.

Je me réveille quelques heures plus tard un peu perdue et affolée en voulant voir mon nouveau nez de suite.Il est gonflé et je ne pourrai pas voir le résultat avant des semaines de patience.

Les mèches en silicone qui aident à la cicatrisation sont très désagréables et m’empêchaient de respirer mais heureusement le lendemain le   médecin me les a retiré.

Il me restait les bleus en dessous et au-dessus des yeux qui ne sont pas douloureux mais pas du tout esthétique. 

Je repars enfin à l’hôtel avec ma boîte à cachets, mes compresses, mon plâtre et mes valises. 

Forcément après ce type d’opération, il y a des hauts et des baisses de moral ainsi que des angoisses quant au résultat.

Je suis ravie même si je n’aurai le premier résultat  que dans quelques  semaines et le résultat définitif dans un an;

Mais quand je me regarde de profil j’oublie ma rhinoplastie et je souris bêtement, je me trouve jolie et suis tout simplement heureuse.

Alors si vous avez, vous aussi des complexes que vous ne supportez plus, je vous conseille de n’écouter que vous-même et d’oser.

Je vous embrasse fort et  je vais continuer à profiter de ce soleil Tunisien au bord de la piscine  ainsi que des différentes prestations offertes par l’hôtel et partagerai avec vous le résultat final de cette rhinoplastie. » ainsi avait conclu Nadège Lacroix sur son Blog.

 

 

Le Grand Musée du Parfum a Paris : Récit d’un voyage olfactif qui a du nez !

Paris avait déjà son musée de la mode, mais bien qu’elle soit capitale du parfum, la Ville Lumière ne disposait pas encore d’un lieu emblématique du parfum, pour explorer cet élixir à la fois universel et individuel.

Depuis le 22 décembre c’est chose faite, le Grand Musée du Parfum a ouvert ses portes au cœur du 8e au 73, rue du Faubourg Saint Honoré, en face de l’hôtel Bristol, dans un superbe hôtel particulier.

C’est dans un écrin de luxe, que s’est installé un musée comme nul autre : 1 400 m2 dédiés à l’exploration olfactive à travers un parcours pédagogique.

A la différence du musée du parfum de la maison Fragonard, ouvert depuis 1983 à Paris, il n’est pas lié à une marque en particulier et ses organisateurs revendiquant une « approche différente et complémentaire ».

Le Grand Musée du Parfum souhaite sensibiliser ses visiteurs à l‘odorat, un sens souvent négligé et développer ses connaissances dans le domaine du parfum. Le parfum reste très énigmatique de par son mystérieux processus de création et nourrit ainsi une grande curiosité de la part du public.

Il souhaite offrir offrir aussi à chacun l’opportunité de mieux décrypter cet univers et cet art singulier : l’intention artistique du parfumeur et le processus créatif qui en découle.

Bien plus qu’un simple retour sur l’histoire du parfum, le musée a choisi d’offrir une immersion dans les effluves les plus raffinées. Bergamote, parfum de rose ou de jasmin et où chacun est amené à découvrir, reconnaître et jouer avec les parfums, pour mieux les apprécier.

A la fois interactif et ludique, tel un laboratoire, le musée se déploie sur trois étages où vous respirerez le parfum dans tous ses états : l’histoire, la compréhension des odeurs et enfin la création de parfum.

Nous n’avons pas été pas été déçus par la visite ;

Un voyage au Pays des Odeurs et de l’invisible !

Niveau 1: De l’Antiquité jusqu’à l’avènement de la parfumerie contemporaine

La visite débute au sous-sol où l’histoire du parfum nous est contée, nous avons pu découvrir ainsi la diversité des usages et vertus du parfum à travers les époques.

Dédié au culte, le parfum a été inventé en Égypte et s’est d’abord présenté sous forme de fumigation, comme l’indique son étymologie latine – per fumum, à travers la fumée – indique une nature immatérielle et évanescente.

L’accent est porté sur les différents usages et vertus du parfum, ses propriétés rajeunissantes ou toxiques, de l’Antiquité à nos jours, du kyphi, parfum solide des pharaons, reconstitué grâce aux hiéroglyphes, aux toutes dernières créations disponibles.

C’est aussi une histoire de séduction qui nous a été contée, ou comment le parfum a joué un rôle dans l’histoire de Marc-Antoine et Cléopâtre.

Les dispositifs olfactifs  ponctuent ce parcours et nous avons pu sentir les odeurs du passé comme celles du Kyphi ou la célèbre Eau de la Reine de Hongrie (1370) aux vertus de jouvence.

Assurément, nous ne nous parfumons plus aujourd’hui comme hier !

Une salle voûtée nous a dévoilé des parfums aux vertus protectrices, curatrices ou rajeunissantes et des flacons nous ont illustré  le rapprochement qui s’est effectué dès 1930 entre la Couture et le parfum .

Le fameux « numéro 5 » est ainsi né  de la rencontre entre Gabrielle Chanel et Ernest Beaux. La créatrice était à la recherche de quelque chose qui sublime la couture, la robe, la toilette , comme un accessoire supplémentaire.

Niveau 2 : Une Immersion sensorielle garantie

 

Le visiteur est invité à cet étage dans l’univers de la chimie des odeurs et des mystères de l’olfaction; Le but du parcours est donner conscience le caractère essentiel de ce  5ième sens tant méconnu et pourtant porteur d’informations et d’émotions et de nous faire comprendre comment une odeur se crée.

Des poires étranges permettent d’inhaler les odeurs et un bouquet de roses ouvre la porte de la chimie du parfum.

Nous avons pu sentir  ainsi l’odeur naturelle de la rose, constituée d’au moins 400 molécules qui peuvent être remplacée par 3 éléments de synthèse en laboratoire. On hume l’odeur d’une des flasques, qui nous rappelle le clou de girofle et avec étonnement nous avons constaté que cette odeur est très présente dans celle de la rose.

Nous avons pu découvrir aussi ,le lien entre odorat et émotions, comment notre mémoire retient les odeurs. Des écrans nous guident pendant ce parcours  de la réception au cerveau jusqu’à celle des narines.

Niveau 3 : L’art du parfumeur

L’idée de ce musée est aussi de rendre hommage au parfumeur, car un « nez » est un artiste à part entière souvent éclipsé par ses créations. Aussi, le troisième niveau du musée  est consacré à l’art du parfumeur, à ses matières premières et à son art  .

Le visiteur découvrira ici la collection de matières premières du parfumeur et son extraordinaire mémoire olfactive : une bibliothèque d’odeurs qu’il ne cesse d’enrichir tout au long de sa vie.

Ici, vingt-cinq sphères à portée de main recèlent chacune une matière première de la parfumerie celles que l’on n’a jamais l’occasion de sentir à l’état pur. En soulevant une petite sphère, celle-ci diffuse une odeur, celle du vétiver par exemple.

Sur des écrans, pas loin, des maîtres de la parfumerie répondent aux idées reçues ou à des questions que se pose le public.

Le parfum se conçoit comme une symphonie olfactive, l’orgue à parfum  riche  de  250 essences nous a étonné et surpris à la fin de ce voyage étourdissant .

Cet orgue vient symboliser chacun des ingrédients qui composent le parfum,une véritable représentation métaphorique du travail des parfumeurs, par un jeu de sons et lumière .

En fin de visite nous pouvons vous assurer  que ce musée permet de presque tout savoir sur la mélodie si prisée des fragrances.

Le Grand Musée du Parfum a ainsi surtout une mission de sensibilisation aux richesses de cet art millénaire et de préservation de ce patrimoine immatériel.

« Ce musée unique au monde, nous ne pouvions envisager qu’il naisse à l’étranger, il devait être français. Nous sommes désormais l’Onu des parfums », conclut son président, Guillaume de Maussion.

 

Le grand nez de Cléopâtre, mythe ou réalité ?

Aujourd’hui notre cabinet de rhinoplastie Tunisie vous a consacré un article sur une fausse idée de l’histoire, le nez de Cléopâtre.

rhinoplastie tunisie

Cléopâtre n’était-elle qu’une starlette à grand nez ?

Mais qu’avait le nez de Cléopâtre pour qu’il reste dans l’histoire humaine. Aurait-elle eu besoin d’une rhinoplastie ou son nez était parfait ?

Cléopâtre fut la plus célèbre femme de l’antiquité gréco-romaine, elle a été la dernière reine et la plus connue de l’Egypte. Elle a été deux fois mariée à ses frères qui étaient beaucoup plus jeunes et a séduit successivement les deux plus grands généraux de Rome, Jules César, le conquérant des Gaules, et Marc Antoine, le rival d’Octave.

Qui était Cléopâtre ?

Nous pensons tous que Cléopâtre était d’origine égyptienne, mais c’est faux car elle est d’origine grecque. Cléopâtre est née en 69 av. J.-C. Elle est la fille du roi d’Égypte Ptolémée XII et appartient à la dynastie grecque des Lagides et son nom signifie “gloire de mon père”. Elle est souvent représentée comme une reine à la beauté parfaite et de femme fatale en raison de son physique, reflet d’une personnalité intense, troublante et passionnante.

La légende veut qu’on ait fait souvent l’éloge de la beauté de Cléopâtre, femme fatale, envoutante comparée souvent à la vénus grecque, une orientale dont personne ne peut échapper à son charme et à sa séduction. Certains l’ont décrite même comme une femme capable d’ensorceler en un regard car elle avait une voix mélodieuse et son image s’incrustait dans la rétine et on ne pouvait pas l’oublier.

chirugie nez tunisie

Mais qu’en est-il vraiment, Cléopâtre était-elle vraiment un canon de beauté ?

Beaucoup d’historiens la décrivent dotée de beaucoup de charme et non pas d’une grande beauté, elle était fascinante et séductrice.

Il ne reste que peu de portraits de la reine égyptienne. En effet, une unique sculpture subsiste d’elle, bouche charnue, nez un peu long et un peu busqué et beaucoup de personnes pensent que si elle avait vécu à notre époque elle n’aurait pas hésité à se faire une rhinoplastie médicale mais ce nez grec était un critère de beauté apprécié surtout par les romains.

 

Cléopâtre s’est souvent fait représenter sous les traits d’une pharaonne de l’époque ancienne ou de la déesse Isis mais les représentations de Cléopâtre sont différentes qu’elles soient grecques ou égyptiennes. Les sculptures grecques la montrent coiffée d’un bandeau royal des souverains hellénistiques et ses traits du visage semblaient plus réalistes avec le nez grec, de grands yeux et une bouche charnue ; les cheveux bouclés et coiffés en chignon.

rhinoplastie tunisie

À l’inverse, l’iconographie égyptienne fait apparaître Cléopâtre comme une souveraine pharaonique traditionnelle.

rhinoplastique medicale tunisie

Cléopâtre était surtout connue comme une femme rusée, intelligente   et très cultivée. Plutarque avait écrit qu’elle parlait au moins 8 langues dont l’égyptien et surtout qu’elle était la première de la lignée de Ptolémée à l’avoir appris.

Mais alors d’où vient cette réputation sur la longueur de son nez ?

Cela vient d’une interprétation d’une simple phrase de l’écrivain Blaise Pascal, celui-ci écrit dans Les Pensées : « Qui voudra connaître à plein la vanité de l’homme n’a qu’à considérer les causes et les effets de l’amour.
La cause en est un Je ne sais quoi. Corneille. Et les effets en sont effroyables. Ce ‘Je ne sais quoi’, si peu de chose qu’on ne peut le reconnaître, remue toute la terre, les princes, les armées, le monde entier.
Le nez de Cléopâtre s’il eût été plus court toute la face de la terre aurait changé. »

Mais qu’est-ce que le philosophe a voulu vraiment dire ?

Cette phrase a été mal interprétée car pascal voulait dire que des détails secondaires et insignifiants peuvent être d’une importante capitale. En effet, Blaise pascal nous renvoie au moment des guerres civiles à la fin de la république de l’époque romaine et la citation semble affirmer qu’une modification, même infime, dans le beau visage harmonieux de la reine et de son nez particulièrement admirable aurait peut-être fait que Jules César et Marc Antoine ne soient pas tombés amoureux d’elle. Et, ainsi toute l’histoire de Rome et, celle du monde entier auraient été différentes. Alors imaginez si Cléopâtre n’avait pas cet appendice nasal aurait –elle été aussi belle et légendaire ?

Rhinoplastie et Gestes Associés

Avant de procéder pour une rhinoplastie en Tunisie, le patient doit avoir consulté son chirurgien pour un diagnostic clinique permettant d’étudier certains paramètres fonctionnels et esthétiques de votre nez : la compétence labiale, les bases osseuses, le revêtement cutané…

Les gestes associés à une rhinoplastie :

  • Lipostructure de la région malaire : cet acte peut être associé à une rhinoplastie dans le cas où le patient un tissu facial qui régresse avec un nez cyphotique.
  • Blépharoplastie : c’est la chirurgie des paupières, elle peut être associée à une rhinoplastie pour un résultat esthétique optimal. La blépharoplastie des paupières inférieures est rarement associées à la rhinoplastie vue le risque d’aggraver l’ecchymose et l’œdème post opératoires.
  • Pour améliorer les résultats esthétiques et fonctionnels, une correction de la valve nasale peut accomplir la rhinoplastie (seulement en cas d’anomalie)

Pour tous les patients qui souffrent d’une pathologie naso sinusienne, il est fortement recommandé de traiter cette maladie avant de faire la chirurgie esthétique du nez. En cas où cette maladie n’est pas traitée, le chirurgien doit la prendre en considération tout en se limitant à la région de l’anomalie ostioméatal.

Réparation de la déviation nasale

rhinoplastie Zili

La cloison nasale est la partie du nez qui sépare les deux fosses nasales, lorsque celle-ci est déformée suite à de multiples causes, les os….

Les causes de la déviation de la cloison nasale

Le nez est toujours perçu comme une partie très sensible du visage à la fois pour sa forme et son apparence ainsi que pour ses fonctionnalités indispensables pour la survie d’un être humain. Cependant, quelques défauts peuvent nuire à la région nasale et causer des problèmes de différents genres pouvant même influencer l’activité respiratoire ce qui nécessite le recours aux différentes interventions de rhinoplastie pour régler la situation.

Parmi ces opérations figure la septoplastie qui vise essentiellement à corriger la déviation de la cloison nasale, un constat qui peut générer des problèmes respiratoires et esthétiques,afin de rétablir la fonction principale du nez. Toutefois, on revient toujours à s’interroger sur les causes de cette déviation et quelles sont ses influences sur le nez ?

Qu’est-ce qu’une cloison nasale ?

C’est en effet la partie qui divise les deux fosses nasales en deux côtés, gauche et droite. Elle est formée par l’union d’une partie du cartilage avec deux os et jouit d’une importance fonctionnelle majeure au niveau du nez ce qui signifie que la moindre déformation touchant à cette partie peut causer d’énormes gènes respiratoires et obliger la personne en question à respirer par la bouche ce qui est potentiellement gênant.

Les causes de la déviation :

La déviation de la cloison nasale est présentée comme une déformation causée principalement par deux événements majeurs :

  • Une malformation congénitale : une malformation depuis la naissance.
  • Une malformation traumatique : due à un traumatisme ou des coups au niveau du nez.

Peu importe la raison pour laquelle la cloison a été déviée, le résultat est unique puisque les fonctions du nez seront ralenties et la respiration sera altérée. La déviation influencera alors le mucus qui deviendra plus sec ce qui engendre la formation de croûtes. Ainsi intervient la septoplastie pour corriger la déviation et résoudre même des problèmes esthétiques au niveau des narines ou la forme globale du nez.